+
Jardinage

Taille de lavande


Taille de lavande


L'élagage de la lavande est généralement effectué pour garantir à la plante une croissance équilibrée et harmonieuse. Au début de la période de floraison, on peut commencer à penser à la taille, car la lavande a entamé la phase végétative et il n'y a donc aucun danger de nuire à son développement. Habituellement, les deux tiers de la végétation née au cours des mois précédents sont éliminés, en plus des parties sèches représentées par les oreilles. Une bonne taille de lavande doit être effectuée au milieu du feuillage, en prenant soin de laisser au moins quatre bourgeons pour chaque tige. L'usine restera nue pendant quelques semaines mais cette opération est nécessaire pour assurer sa santé. Fin septembre, la lavande sera déjà uniforme et compacte, prête pour une nouvelle floraison. De plus, si elle est bien entretenue, cette espèce est capable de survivre pendant de longues années sans perdre sa beauté naturelle. Pour obtenir ce résultat, la taille de la lavande doit être effectuée sans trop couper et en laissant le vieux bois où les bourgeons poussent intacts.

Comment faire des coupes pendant l'élagage



Étant donné que la lavande se reproduit sur du bois neuf, si les vieilles pièces en bois sont coupées, la plante pourrait mourir, car il lui manque de nouveaux bourgeons. Il est très important d'effectuer des coupes exactes lors de l'élagage de la lavande en utilisant même les outils les plus appropriés pour cette opération. En fait, les cisailles ou les ciseaux doivent avoir des lames tranchantes capables de faire des coupes nettes qui ne laissent pas de filaments en suspension. Une coupe mal exécutée expose la plante aux maladies, aux infections ou aux attaques de parasites et de champignons avec une grande facilité. Pour la même raison, tous les instruments utilisés doivent d'abord être désinfectés et nettoyés soigneusement. La plaie provoquée par la coupure doit être aspergée de produit cicatrisant qui, en plus de la refermer, fait office de barrière de protection contre les parasites. Le meilleur moment pour la taille de la lavande est mars, lorsque la croissance végétative se produit. Les parties séchées sont généralement coupées à trois ou quatre centimètres de la base. La taille de la lavande est cependant réalisée dans le seul but de permettre à la plante de pousser en bonne santé et vigoureuse, avec des branches et des fleurs renforcées d'année en année.

Parce que la lavande est taillée



En plus de maintenir la plante en bonne santé, la taille de la lavande vise également à garantir la bonne réception du soleil et à favoriser la meilleure ventilation possible. L'élimination de la partie foliaire sèche et la taille des nœuds apicaux sont pratiquées en hiver pour laisser la place à la plante pour arriver en fin de cycle végétatif sans éléments pouvant gêner l'absorption des rayons solaires. La coupe des branches et des feuilles donne alors lieu à une production de bourgeons plus élevée et qualitativement élevée, atteignant un équilibre parfait entre la phase de reproduction et la phase végétative, et une harmonie esthétique et fonctionnelle entre les racines et le feuillage. Bien que la lavande soit une plante qui ne nécessite pas de soins excessifs, il faut dire que sa taille doit être pratiquée afin de ne pas endommager les branches et la tige. En plus de l'élagage, une bonne méthode pour ne pas couper sur la plante est de plier les vieilles branches de manière à ce que le passage de la lumière et de l'air facilite la production de nouvelles branches et la floraison printanière.

Taille de la lavande: cultiver la lavande



Il existe différentes variétés de lavande, mais celle qui se prête le plus à la culture est sans aucun doute la lavande française, car, bien que moins parfumée, elle est plus résistante aux maladies et aux parasites. Pour cultiver la lavande, il faut d'abord un pot assez grand, car la plante ne tolère pas les contraintes. Le sol à utiliser est bien mélangé avec du calcaire et du sable drainant. Ce dernier élément est inséré car la plante ne tolère pas la stagnation de l'eau, souvent due à la prolifération des champignons, et permet son bon écoulement. À cet égard, les arrosages ne doivent être effectués que lorsque le sol est complètement sec, afin d'éviter la pourriture des feuilles ou des racines. L'exposition au soleil et surtout dans les zones ventilées aide à recréer l'habitat à flanc de coteau auquel la lavande est habituée. Si la plante est conservée à l'intérieur, il est préférable d'ajouter du gravier humide, car la lavande ne tolère pas les environnements trop secs.