+
Fruits et légumes

Le jardin en novembre


Nettoyage des parcelles


Cette activité peut être complétée d'octobre à novembre selon notre climat et les cultures présentes. En général, il est conseillé de retirer les bretelles et de les laver soigneusement: l'idéal serait de les désinfecter avec des produits spéciaux ou en les vaporisant avec de l'eau de javel ou du sulfate de cuivre.
Nous procédons ensuite à une élimination soigneuse de toutes les mauvaises herbes, des tiges et des racines des légumes. S'ils sont en bonne santé, nous pouvons également décider de les laisser sur place, peut-être de les hacher. Nous pouvons ensuite les incorporer lors du creusement, avec une dose de fumier ou de compost. Les travaux de terrassement doivent être effectués l'après-midi si possible, à l'abri des pluies: le sol doit en effet être sec pour éviter tout compactage supplémentaire, surtout s'il est de nature argileuse. Les mottes seront alors brisées par le froid et l'humidité hivernale.

Nettoyage d'outils



Les outils sont d'une valeur inestimable pour les horticulteurs: les garder en ordre est important car cela nous permettra de travailler avec moins d'effort, garantissant également la durabilité dans le temps. Le début de l'hiver est le moment idéal pour se consacrer à ces opérations: il ne fait toujours pas trop froid et nous ne sommes pas accablés par d'autres engagements. Nous recommandons tout d'abord de nettoyer soigneusement les houes, les bêches, les fourches et les râteaux. On attend que la terre soit bien sèche et on l'enlève avec une brosse métallique. Surtout pour les bêches, les cisailles et les faucilles, il est également important de faire de l'affûtage: nous pouvons utiliser les pierres appropriées, un tuyau ou obtenir l'aide d'un forgeron. Les outils de coupe sont ensuite désinfectés. Enfin, nous huilons bien toutes les pièces métalliques, y compris les mécanismes et les ressorts à ciseaux. Nous stockons dans un endroit abrité et aussi sec que possible.

Conservation des récoltes



Il existe de nombreux légumes qui peuvent être stockés, même jusqu'à la fin de l'hiver: en les mettant dans le bon sens et en les vérifiant souvent, nous serons assurés de ne pas gaspiller le fruit de notre travail.
Ceux qui se prêtent le plus sont les oignons, les citrouilles et les pommes de terre, les carottes et les navets.
L'essentiel est de choisir un emplacement frais et le plus sec possible. Les oignons peuvent être placés dans des filets (ou des bas en nylon) et suspendus au plafond. Les pommes de terre sont placées dans des boîtes dans un endroit sombre, mais jamais trop froid. Pour les citrouilles, l'important est qu'elles soient bien espacées les unes des autres: on évitera la propagation possible de la pourriture. Les carottes, les navets et les poireaux peuvent être placés dans des boîtes et recouverts de sable sec. Les touffes d'endives et de radicchio peuvent être conservées dans du cassoni avec leur pain moulu, en les couvrant de paille.

Le potager en novembre: semis et repiquage



Même à cet égard, c'est une période tranquille: mais nous pouvons déjà garantir une récolte pour le printemps. Tout d'abord, nous pouvons planter les gousses d'ail et les oignons d'hiver. Nous pouvons déplacer quelques plantes de persil à l'intérieur, prises avec tout le pain moulu: à la maison ou en serre, cela nous donnera toujours satisfaction.
Si nous avons une serre chaude, nous pouvons procéder au semis de laitue, couper le radicchio, le radis, la roquette et les épinards. Dans les régions du sud, ils n'ont généralement aucun problème à faire germer les pois ronds précoces, les fèves, les pois chiches, les lentilles et les radis.
Si nos terres sont épuisées, nous pouvons également décider, au début du mois, de semer du colza. Au printemps, avant de semer, nous incorporerons les tiges au labour.