+
Plantes d'appartement

Zamioculcas


Les Zamioculcas


Zamioculcas est une plante qui s'adapte parfaitement à la vie en appartement, réussissant à résister au climat chaud et sec présent. Ce sont des plantes robustes, qui parviennent à pousser même si longtemps oubliées, sans arrosage. Pour avoir une plante luxuriante et avec autant de nouvelles pousses chaque année il est cependant conseillé d'arroser régulièrement, d'avril à septembre; pendant les mois avec des jours courts, il est possible d'arroser même de façon sporadique. Il est fondamental de garder le sol de Zamioculcas pas trop humide: après chaque arrosage, il est conseillé d'attendre qu'il sèche parfaitement. Cela signifie que les spécimens cultivés dans l'appartement tout au long de l'année peuvent nécessiter un arrosage sporadique même en hiver; si au lieu de cela le Zamia est placé dans le jardin, l'arrosage doit être plus régulier.

Cultiver des Zamioculcas



Seule l'espèce zamiifolia appartient au genre Zamioculcas; c'est une plante succulente, très facile à cultiver. Cette caractéristique a conduit à une large diffusion de la plante: même si elle est mal éclairée et arrosée, la Zamia a tendance à conserver un feuillage turgescent et décoratif, sans présenter de souffrances particulières. Pour obtenir une plante luxuriante et agréable il faut cependant avoir un plus grand soin, en évitant de la laisser dans des endroits trop sombres, ou dans un climat très sec. Le feuillage a tendance à accumuler rapidement la saleté et la poussière, il est donc conseillé de le nettoyer périodiquement avec un chiffon humide. Zamioculcas n'a pas besoin de navires trop grands; lorsque vous remarquez que les racines sortent du récipient, il est bon de le rempoter en utilisant un pot de quelques centimètres plus grand que le précédent.

Fertiliser les Zamioculcas



Les plantes Zamioculcas sont succulentes, elles conviennent donc pour vivre dans un sol pauvre, rocheux ou sablonneux. Ils ne nécessitent pas de fertilisation excessive, car ils peuvent risquer une stimulation excessive de la plante, donnant lieu à une végétation douce de peu de valeur. Un engrais plat succulent est utilisé, relativement pauvre en azote et riche en potassium. L'engrais est fourni environ une fois par mois, ou toutes les trois semaines, d'avril à septembre, mélangé à l'eau utilisée pour l'arrosage. Ils aiment un sol très bien drainé qui évite la stagnation de l'eau, ce qui peut être particulièrement nocif pour le système racinaire délicat des plantes. Il n'est pas nécessaire de recourir à une taille périodique, mais si certaines feuilles présentent des points de cassure ou des zones endommagées, il est conseillé de les couper.

Ravageurs et maladies



Les plantes Zamioculcas poussent mieux si elles sont cultivées dans une zone lumineuse, en évitant les endroits particulièrement sombres, mais aussi la lumière directe du soleil. S'ils sont déplacés en pleine lumière, ils peuvent montrer des brûlures sur le feuillage, dont la présence est réduite en déplaçant la plante dans une zone plus ombragée. Si vous arrosez avec une régularité excessive, en maintenant le sol toujours humide, ils peuvent développer des pourritures risquées, qui remontent rapidement du collet à l'apex de chaque feuille individuelle. Dans ces cas, il est conseillé d'enlever les zones endommagées pour éviter que la pourriture ne se propage à l'ensemble de la plante. En cas de culture dans des zones très sèches et mal ventilées entre les feuilles, vous pouvez nicher la cochenille, qui doit être enlevée manuellement, ou en utilisant un insecticide spécial. Les plantes Zamioculcas peuvent également résister à des conditions de culture défavorables; à long terme, cependant, ils perdront turgescence et couleur; dans ces cas, il est préférable d'arroser et de fertiliser davantage, en positionnant les plantes dans une zone plus lumineuse.