+
Fruits et légumes

Les agrumes assiégés par la cochenille ne portent pas de fruits


Question: Les agrumes assiégés par la cochenille ne portent pas de fruits


Salut, je m'appelle Danilo et j'écris du Salento.
Depuis environ 3-4 ans, je tiens un jeune citronnier et un oranger rouge achetés dans une pépinière locale.
Les plantes sont toujours malades à cause de la cochenille et n'ont jamais produit de fruits, pas même une fleur, en fait, seul le citronnier m'a d'abord donné quelqu'un mais maintenant ce n'est plus le cas. Je voudrais souligner que pour le citron, la plupart des branches ont des épines, est-ce normal? De plus les plantes sont malheureusement peu ensoleillées (2-3 heures de soleil par jour), et sont arrosées quotidiennement en été à cause de la pelouse à leurs pieds. En tant que néophyte, il me semble que le sol est assez lourd, argileux.
Mes questions sont:
1) Pourquoi ne produisent-ils pas de fruits?
2) Les bouchons de citron sont-ils normaux?
3) Quels sont les traitements préventifs de la cochenille, à quelle fréquence et à quelle période doivent-ils être pratiqués?
3) Comment y remédier maintenant qu'ils sont pleins (de cochenille), à ​​quelle fréquence et à quelle période les traitements doivent-ils être pratiqués?
4) Fécondation? Comment, quand et à quelle fréquence?
Je m'excuse pour trop de questions mais je ne sais plus quoi faire. J'avais même envisagé l'idée de tout couper à 80 cm de la base et d'essayer une nouvelle connexion à partir de zéro, mais je me tourne vers vous dans l'espoir que votre expérience puisse enfin résoudre le problème.
En attendant votre aimable réponse, Cordialement,
Danilo.

Réponse: Les agrumes assiégés par la cochenille ne portent pas de fruits


Cher Danilo,
les agrumes sont des arbres d'origine asiatique, cultivés depuis des milliers d'années dans la région méditerranéenne; généralement un verger planté d'agrumes est placé dans un endroit très spécifique, ou où toutes les plantes peuvent profiter d'un ensoleillement important chaque jour; l'élagage est également effectué de sorte que la plupart du feuillage puisse recevoir la lumière directe du soleil. En effet, avec peu de soleil, les agrumes ont tendance à ne pas fleurir et donc à ne pas porter de fruits; cela ne se produit pas seulement pour les agrumes, mais pour la plupart des plantes à fleurs. Ces jeunes arbres ont besoin d'un climat assez humide, surtout pendant les mois chauds de l'année, et donc, bien qu'ils supportent très bien la sécheresse, ils ont besoin d'arrosages réguliers, d'avril à septembre, pour être fournis uniquement lorsque le sol est sec; il n'est pas nécessaire de noyer les plantes, il suffit de les arroser lorsqu'il fait très chaud et que les pluies sont rares ou nulles. Comme nous allons les arroser souvent (étant donné que les agrumes sont généralement équipés d'un irrigateur goutte à goutte dans les plantations d'agrumes siciliennes), le sol dans lequel nous posons les racines de nos agrumes est très important, car il doit être décidément pas argileux, très léger, poreux et drainant , sinon l'eau fournie stagne régulièrement et favorise le développement de maladies fongiques, de pourriture et autres. Les fertilisations sont effectuées à l'automne et à la fin de l'hiver, avec un engrais granulaire complexe, spécifique pour les agrumes, à répandre autour du tronc des petits arbres, et tous les 4-5 mois des lupins déchiquetés sont répandus sur le sol, qui en plus de fournir des sels minéraux, ils améliorent également la composition du sol; dans les pépinières, vous trouverez souvent des sacs de lupins râpés, en particulier pour les agrumes. Pendant la période végétative du printemps, des engrais foliaires peuvent également être utilisés, car le feuillage des agrumes absorbe rapidement les sels minéraux de ces engrais spéciaux. En ce qui concerne la cochenille, c'est un insecte assez difficile à éradiquer complètement et en particulier il a tendance à se développer dans les zones à air sec et à mauvaise ventilation (deux caractéristiques peu adaptées à la culture d'agrumes); les traitements se font à la fin de l'hiver, éventuellement quand il n'y a pas de fleurs sur les plantes, et que l'huile blanche est utilisée, activée avec un insecticide à base de pyrèthre; en général, quelques interventions sont programmées, à une quinzaine de jours, durant lesquelles l'insecticide se vaporise sur tout le feuillage, et surtout sur les pages inférieures des feuilles. Les épines ne sont pas un trait si inhabituel chez les citronniers, leur présence et leur taille dépendent de la variété de citron que vous cultivez. Cependant, si elles ne sont présentes que dans certaines branches, vérifiez qu'elles ne proviennent pas du dessous du greffon, auquel cas ce sont des branches du porte-greffe qui doivent être rapidement éliminées.